Flash Info
13/10/2019 A la suite d’une rencontre d’échanges: La C14 espère une implication du Groupe des 5 :
03/10/2019 La C14 réclame une supervision de l’ONU et promet le candidat unique de l’opposition pour les prochaines semaines :
02/10/2019 Politique / La C14 en conférence de presse ce Jeudi à Lomé, pour éclairer la lanterne des journalistes sur les derniers sujets d’actualité et la présidentielle de 2020 et la question de la candidature unique de l’opposition :
01/10/2019 Vie du Parti/ Des candidats FDR de Golfe 5 (Aflao Gakli) aux Locales de Juin dernier ont exploré des pistes d’extension et de redynamisation du parti dans leur commune dimanche dernier :
30/09/2019 La C14 réduite à 6 partis politiques: ADDI a suspendu sa participation aux activités de la Coalition :
Elections locales: 28 Conseillers, 3 Maires et plusieurs adjoints au Maire pour les FDR :        
19/07/2018 Requiem: Les obsèques du Conseiller spécial Me HEGBOR Gahoun Georges auront lieu les 19 et 20 Juillet à Lomé :
24/06/2018 Les FDR sont installées à Bruxelles (Belgique) le 22 Juin 2018 :
02/06/2018 Meeting de la coalition des 14 partis à Djagblé le 02juin à 14h :
22/05/2018 Le Secrétaire à la Communication le Dr GNAGNON est Kampala pour une rencontre de la Fondation Konrad Adeneur :

Présidentielle de 2020/ Kpodzro tente un ultime rapprochement des position entre les leaders de l’opposition

A l’exception de l’ANC, du PNP et du Parti des Togolais dont les leaders ont brillé par leur absence, les responsables des partis de la C14, du CAR, Santé du peuple, le Nid, le MCD, le MPDD, ADDI, Front Citoyen Togo Debout, et aussi les candidats déclarés à cette élection présidentielle de 2020, Ekué Kpodar Gamessou et Dr Aubin Thon, sont en concertation à Lomé en vue de rapprocher leurs positions pour de meilleures conditions de la présidentielle de 2020 et si possible dégager une candidature unique en vue de ce scrutin qui peut avoir lieu dans le premier trimestre de 2020.

 

Cette rencontre est initiée par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro.

 

Toujours fidèle à sa logique de mise ensemble de toutes les forces démocratiques du pays, l’archevêque qui croit toujours et malgré tout en une alternance possible en 2020 à la tête du Togo, entend voir ces derniers conjuguer leurs efforts afin d’obtenir l’alternance politique tant souhaitée.

 

«  »Je ne suis pas un mercenaire. Je suis un pasteur de Jésu Christ qui donne sa vie pour sauver le troupeau de Dieu » », ce sont là des mots du prélat pour situer sur le but de son combat.

 

Aussi, a-t-il poursuivi, qu’il s’agir pour lui de «  »tenter une ultime fois un rapprochement entre vos positions certes légitimes mais suicidaires à la lumière des grands enjeux de l’heure, face à un adversaire coriace » ».

 

2019-10-25T17:30:49+00:00 octobre 25th, 2019|